40k caca

Dans Geek par Iblitz - 17:38 - 25.10.2016

Tags : 40k

Oh le vilain titre provocateur !
J'arrête les wargames, mais pas de les critiquer et les analyser.

Récemment, le monstre sacrée c'est fâché avec une part de ses fans en repensant son jeu. Ainsi en devenant Age of Sigmar, Warhammer fantasy battle, s'est allégé d'une bonne cinquantaines de pages de règles pour devenir un livret de 4 pages. Waw. Bel effort.
Le jeu a perdu aussi ses emblématiques unités carrées mais aussi ses listes d'armées et la rigueurs qui les accompagnait. Cette rigueur chère au joueurs de 17ans et plus. Celle qui a elle seule permet de justifier le prix du plastique.
Aujourd'hui c'est l'esprit plus léger que l'on peut se lancer dans le jeu. Toutes les boites sont jouable tel quel et beaucoup de synergies disponibles entre unité, généraux et bataillons. Mais la palme du progrès reviens à là suppressions des tableaux et des règles spéciales. Ces derniers qui, à moins de les connaître par cœur jusque dans les exceptions, forçaient à s'en retourner à la compulsion frénétique du livre de règle et du livre d'armée (des FaQ, et des errata et des suppléments...) pour y trouver la réponse.
Un réponse parfois floue qu'il fallait interpréter au travers d'une autre règle décrite dans un chapitre différent

Déjà, c'est un gain de temps et de sueurs. Finit les débats sans fin pour connaître l'issue de l'action. Tout est sur la fiche d'unité et dans les 4 minces fiches de règles dont seulement 2 couvrent le jeu en lui même (le reste c'est du blabla sur le déploiement et la mise en place du jeu). Et basta. A moins de jouer une multitude d’unités différentes, trouver les références et les scores a obtenir est un vrai jeu d'enfant.
Seul regret, certains allègements manquent de personnalité comme la magie. Quand d'autres font réfléchir au sens que l'on donne aux règles et à l'intérêt de leur complexité réelles.
Et d'autres encore apportent une dimension nouvelle et fluide qui manquait à ce loisir.

Mais passons à son grand frère 40k. Si en v2 le jeu se voulait être une usine à gaz dans son cœur, il est, après une simplification salvatrice en v3, devenu au fil des années une hydre tentaculaires aux nombreuses contradictions.

Hydre tentaculaire rien que ça.
Pour faire simple :
- l'unité elle-même a des règles spéciales (compétences, talents, pouvoir).
- le type d'unité (infanterie, véhicule, monstre...) renvoie à des règles spéciales !
- les équipements portés (armure, grenades, téléporteur...) ont des règles spéciales
- les armes utilisées ont des règles spéciales.
- L'armée a des règles spéciales (parfois incluses dans le profil de l'unité, ouf !)
- le bataillon dans lequel peut s'inscrire l'unité donne des règles spéciales
- Le super bataillon dans lequel peut s'inscrire le bataillon a des règles spéciales
- les sorts donnes des règles spéciales en plus (bénédiction/malédiction)
- les généraux ont une règle spéciale en plus en début de partie
- Le groupe de scénario que vous allez jouer a règle spéciale
- le scénario final a des règles spéciales
- Les règles spéciales... ont des règles spéciales ! #truestory
Ps : une armée la construction d'armée la plus "régulière" a elle aussi des règles spéciale.
Ps2 : certains équipements aux règles précises, portent un nom différent seln l'armée et permettent de jongler entre les pages du livre tel un _laisser-passer A38
Ps3: aucun de ces suppléments/base n'est gratuit

Voilà donc deux exemples de grand écart ludique orienté par des intérêts commerciaux opposés. D'un coté une entrée dans le jeu très souple Rien que la guerre du meta mérite que l'on achète du popcorn pour regarder les joueurs se débattre entre eux et interpréter selon leur milieu (tournoi, amicaux, magasin officiel...). Bref le monstre évolue, mais dans tous les sens.

Si j'en parle, c'est aussi parce que j'aime bien observer ce qu'il devient. De voir qu'il y a un travail énorme pour essayer de changer les choses mais aussi pour constater que sa communauté, les puristes sont très hermétique au changement.

Pour vous donner une idée de ce que ça donne voici les différences en image : 40k - A : Le profil et le type d'unité (le type étant spécifique il faut chercher)
- B : Un deuxième type d'unité dans un autre segment du livre de règles
- C : une arme avec règle spéciale, dans 2 sections du livre de règles
- D : une deuxième arme, a chercher aussi
- E : Des grenades, qui ne se comportent pas comme des armes
- F : Une autre grenade avec un comportement comme une arme, mais pas pareil
- G : Une règle spéciale a chercher dans le codex
- H : Deux autres règles à chercher
- I : Une option pour ajouter des règles en plus
- J : Le sergent peut avoir d'autres armes qui renvoient à d'autres règles
- K : blaaarg... des boites qui roulent ... on reprend à 0 avec une nouvelle unité et des règles pour combiner tout ça. Et plein d'interdictions pour la fluidité.

Frame1 - A : Un profil réduit à 4 caractéristiques pré-calculées
- B : Le profil des armes précalculées aussi
- C : L'ensembles des règles spéciales décrites !

Haut de page

RSS