01-Monsters : le truc dans Riddick 3

Dans Divers par iblitz - 13:12 - 27.09.2013

Tags : Geek, Alien, Monsters, nanar, film, movie, Riddick

J'inaugure cette catégorie avec une bestiole récente tiré d'un cinéma de genre que j'apprécie depuis longtemps. La chose présentée ci-dessus ne porte pas de nom et le film ne s'attarde pas dessus.

Nous l'appelleront, le Truc. Tirés de Riddick troisième du nom, il apparait dans un premier temps comme une créature sédentaire vivant dans marais et eaux stagnantes. Sans vous révéler la suite, la bête est révélée en 2 temps.

Le Truc est bipède et possède la particularité de chasser avec sa queue (où semblent se trouver ses yeux) ornée d'une paire de grosses mandibules. En fait c'est un leurre puisqu'elle jaillira quelque seconde plus tard pour happer avec sa vrai mâchoire jusque là immergé. Le Truc possède en plus de cela un dard (toujours sur sa queue multi-fonction) qui inocule un poison si jamais la victime survivrai à la première attaque. Il y a plusieurs taille de bestioles allant de d'une cinquantaine de centimètre à un truc géant d'au moins 4 mètres de longs. En plus de cela... celle-ci possède la même particularité que certains poisson africain, celui de pouvoir rester en léthargie dans le sol jusqu'à la prochaine pluie.

Vous en conviendrait, ça fait beaucoup de chose pour un monstre dont l'action du film n'est pas centré sur lui. Mais ce qui me donne envie de parler de lui c'est cet aspect : "nous les producteurs nous avons penser à lui faire faire plein de choses pour que le héros galère bien alors que le propos du film est ailleurs". En gros, on a pas de scénar mais on a des monstres trop cool pour faire courir les gentils. Dans un film comme Alien, Leviathan, Tremor... ça aurait été bien sympathique, même les créatures de Pitch Black ne sont pas aussi détaillés.

Enfin LE détail qui dérange, c'est que le Truc semble immunisé à la douleur ou totalement dénué de sens. A la suite de la scène présenté par l'image-ci dessus, le héros arrive à ouvrir le ventre de la bête qui déverses ses organes au sol. Notre Truc ne trouve qu'une seule chose à faire quand le héros lui échappe : dévorer ses propres organes... ce qui ne manque pas d'intriguer le héros du film.

Bref, comme beaucoup de monstres de cette série d'article, celui-ci nous marquera par son manque originalité (mi scorpion, mi croco) et par la place qui lui est accordé dans le film.

C'est donc mitigé mais pas surpris que je lui donne une note de 2 Alien sur 5.

Haut de page

RSS